Les liaisons

Liaison
 

Pour faciliter votre expression et compréhension orales,
vous trouverez dans ce billet quelques informations sur les liaisons qui doivent ou ne doivent pas être prononcées.

Qu'est-ce qu'une liaison?

Quand un mot se termine par une consonne qui normalement ne se prononce pas (d, p, s, t, x, z, g) et qu’il est suivi par un mot commençant par une voyelle ou un h muet, on peut dans certains cas, à l’oral, prononcer cette consonne et la lier à la voyelle. On fait alors une liaison.

Exemple :

Le déterminant « les » se prononce [le]. La consonne « S » ne se prononce pas. Elle est muette.

Si le déterminant « les » est suivi d’un nom commençant par une voyelle ou un h muet, le locuteur français ajoutera un [z] de liaison entre les deux mots.

Ainsi, à l’oral, « les enfants » se prononce [le/zɑ̃/fɑ̃].

Attention, la liaison doit être attachée au 2nd mot. Ne pas prononcer [lez ɑ̃fɑ̃].

Comment prononcer une liaison ?

 

Prononciation :

Exemple :

  • S, X et Z se prononcent [z]

les_enfants [lezɑ̃fɑ̃]

deux_avions [døzavjɔ̃]

chez_eux [ʃezø]

  • D et T se prononcent [t]

grand_homme [gʀɑ̃tɔm]

petit_enfant [pətitɑ̃fɑ̃]

  • F se prononce [v]

neuf ans [nœvɑ̃]

  • N se prononce [n]

mon_amour [mɔ̃namuʀ]

  • R se prononce [r]

dernier_étage [dɛʀnjɛʀetaʒ]

  • P se prononce [p]

trop_épuisant [tʀopepɥizɑ̃]

  • G se prononce [g]

long_hiver [lɔ̃givɛʀ] 

 

Les liaisons obligatoires

 

On fait la liaison :

  • entre un déterminant et un nom : mes_enfants.
  • entre un déterminant et un adjectif : les_autres enfants.
  • entre un pronom et un verbe ou entre un verbe et un pronom : ils les_écoutent – ils_ont – ont-ils...
  • entre une préposition (en, dans, sous, chez, sans) et un déterminant : chez_elle, sous_un vase.
  • entre un adverbe court (monosyllabique) et un adjectif : bien_équipé.
  • avec le pronom interrogatif « quand » suivi de « est-ce que » : quand_est-ce que vous arriverez ?
  • avec la conjonction « quand » : quand_il pleut, ce n’est pas agréable.
  • dans certaines expressions figées : tout-à-coup, un sous-entendu, tout_à l’heure, de temps_en temps, etc.

Les liaisons interdites

 

On ne fait pas de liaison :

  • après la conjonction « et » : et#ensuite, lui et#elle, une poule et#un coq
  • avec la conjonction « ou » : un flan#ou une tarte ?
  • avec le « h » aspiré : en#haut, les#hamsters, un#héros.
  • avec les chiffres un, onze, cent, : manges en#un, le cent#onzième, en#onze jours.
  • entre un groupe nominal et un groupe verbal : les spectateurs#applaudissent.
  • entre un nom et un adjectif placé après : un savant#américain.
  • après les noms propres : Arnaud#est arrivé.
  • après les pronoms interrogatifs quand, comment, combien : Quand#arriverez-vous ? comment#est-il entré ? Combien#êtes-vous ?
  • après un pronom sujet dans une inversion : quand vont-ils#arriver ?
  • dans certaines expressions figées : nez#à nez

Naturellement Français sur

prononciation

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau